Histoire

En mai 1942, le 1st Ranger Battalion fut fondé et ses recrues commencèrent à être entraînées en Écosse par les commandos britanniques. Lors de l'opération Jubilee, en août 1942, 120 soldats du 1st Ranger Battalion débarquèrent aux côtés des Canadiens sur la plage de Berneval-le-Grand. Sous le commandement William O. Darby, ce bataillon combattit aux côtés des 3rd et 4th Ranger Battalions en Afrique du Nord puis en Italie, jusqu'à la bataille de Cisterna (29 janvier 1944) où la plupart des rangers des 1er et 3e bataillons furent tués ou capturés. Les survivants de cette bataille furent versés dans le 1st Special Service Force1.

 

Lors du débarquement de Normandie, le 2nd Ranger Battalion s'illustre lors du célèbre assaut de la pointe du Hoc2, et le 5th Ranger Battalion débarque à Omaha Beach, dans le secteur Dog White, où il gagne la devise « Rangers lead the way! »

 

À la fin de la guerre, les unités de rangers furent dissoutes, mais le programme d'entraînement ranger fut établi, bien que réservé aux sous-officiers supérieurs et aux officiers.

 

À la suite du désengagement des États-Unis de la guerre du Viêt Nam, les officiers supérieurs de l'US Army perçurent le besoin d'une unité d'infanterie légère d'élite pouvant être déployée rapidement. En conséquence, le général Creighton Abrams créa le 1st Battalion (Ranger) du 75th Infantry Regiment le 28 janvier 1974 à Fort Benning, qui déménagea à Fort Steward le 1er juillet suivant.D'autres bataillons de Rangers furent créé à l'issue.

 

Les bataillons de rangers ont participé à toutes les opérations militaires d'envergure depuis 1974, y compris l'opération Eagle Claw, les invasions de la Grenade et du Panama, l'opération Tempête du désert, l'opération Gothic Serpent en Somalie qui s'acheva par les combats de Mogadiscio des 3 et 4 octobre 1993 au cours desquels six rangers furent tués ; enfin, le 75th Ranger Regiment a également participé à la guerre d'Afghanistan, notamment aux raids sur Rhino et Gecko, et à celle de l'Irak.